Etude ESPRIT

Etude nationale en Soins PRImaires sur les événemenTs indésirables

En France, la connaissance épidémiologique des risques associés aux soins est suffisante pour établir des priorités d’actions dans le secteur hospitalier, mais beaucoup plus parcellaire dans le secteur de soins en dehors de l’hôpital, et notamment en médecine générale.

La Direction Générale de l’Offre de Soins (DGOS), au sein du ministère chargé de la santé a souhaité qu’une étude épidémiologique portant sur les risques associés aux soins en médecine générale soit réalisée.
L’étude ESPRIT a permis de produire une première estimation française de la fréquence des évènements indésirables associés aux soins (EIAS) en médecine générale.

Le porteur du projet est le Comité de Coordination de l’Evaluation Clinique et de la Qualité en Aquitaine (CCECQA), structure régionale d’évaluation, de statut associatif.

La réalisation pratique de l’étude a été confiée à Open Rome, en partenariat avec le Réseau des GROG.


3 février 2014 : Etude ESPRIT : première estimation française de la fréquence des événements indésirables associés aux soins (EIAS) en médecine générale